Comment optimiser la consommation d'énergie des écrans ?

   Cette page, composée de quatre rubriques, expose comment vous pouvez contribuer à protéger l'environnement en réduisant la consommation électrique de vos moniteurs, domestiques ou professionnels : Bien choisir ses fonds d'écran et de fenêtresbien choisir son économiseur d'écrandésactiver le moniteur lors des courtes interruptions  et surtout  débrancher lors des interruptions prolongées.

De l'influence des couleurs d'affichage sur la consommation d'énergie
Le blanc et les couleurs claires requièrent jusqu'à 23 % d'énergie en plus que le noir ou les couleurs sombres. Le tableau ci-joint établit la correspondance entre la puissance électrique requise (en watts) d'un moniteur ordinaire et certaines couleurs d'écran.Ceci explique que la couleur du fond de cette page soit "Turquoise".
   Hélas, la plupart des applications dont les trés utilisées messagerie et traitement de texte ont tendance à utiliser par défaut des fonds blancs, de sorte que votre station de travail nécessite une grande puissance lorsque vous utilisez ces applications. Probablement parce que la combinaison noir-sur-blanc est la plus familière (analogie historique avec le papier imprimé ?), choisir d'autres combinaisons ne vient pas nécessairement à l'esprit. Pourtant d'autres combinaisons peuvent être tout aussi agréables et moins fatigantes car moins lumineuses. Ci-dessous, vous trouverez la démarche pour changer les couleurs des éléments visualisés à l'écran les plus importants en terme de surface, limitée pour l'instant aux systèmes d'exploitation Windows. 
 

Source du tableau : http://www.microtech.doe.gov/energystar/info.htm

 
Blanc - 74W 
Fuchsia - 69W 
Jaune - 69W 
Bleu ciel - 68W 
Argent - 67W 
Bleu roi - 65W 
Rouge- 65W 
Citron vert - 63W 
Gris - 62W 
Olive - 61W 
Mauve - 61W 
Turquoise - 61W 
Vert - 60W 
Marron - 60W 
Bleu marine - 60W 
Noir - 59W 

Choisir des couleurs de fond économes
   Comme vu ci-dessus, la couleur d'affichage influe notablement sur la consommation du moniteur. Plus la zone affichée est importante, plus sa couleur aura un impact sur la consommation. Par conséquent, c'est d'abord la couleur des fonds qu'il faut privilégier quitte à adapter ensuite les autres éléments des fenêtres dans un souci de confort visuel ou d'esthétique.

Changement des couleurs par défaut des éléments de fenêtres sous Windows 95 (pour les versions ultérieures, le principe reste sensiblement le même).
   Sélectionnez successivement les commandes Démarrer, Paramètres, Panneau de Configuration, Affichage. Puis l'onglet Apparence.
Puis...

   Pour la couleur du fond d'écran du bureau :
Sélectionnez Bureau, dans le champ Elément. Puis en cliquant sur le bouton Couleur, choisissez parmi les 20 disponibles, une des couleurs consommant le moins conformément aux valeurs indiquées (vous pouvez choisir précisément votre couleur en cliquant sur Autre...). Si l'idéal est évidemment le noir (59 W), 6 couleurs restentsous les 61 W. Votre choix fait, cliquez sur OK. Si elles ne vous conviennent pas tout à fait vous pouvez définir précisément celle qui vous convient en cliquant sur Autres...N'oubliez cependant pas que plus elle est lumineuse, plus elle consomme.

   Pour la couleur de la zone de texte :
Sélectionnez Fenêtre, dans le champ Elément. Puis en cliquant sur le bouton Couleur, choisissez une couleur peu énergivore (vous pouvez choisir précisément votre couleur en cliquant sur Autre...). Pour tester ce que cela donne, cliquer sur Appliquer plutôt que sur OK afin de voir l'effet. Pour cela ouvrez derrière la fenêtre de Configuration de l'Affichage, une application telle que messagerie ou traitement de texte.
    Une fois la couleur de la zone de texte adoptée, vous pouvez alors adapter la couleur des caractères. Le noir convient généralement sauf si vous avez opté pour une couleur particulièrement sombre. Pour sélectionner la couleur des caractères, cliquez sur le bouton Couleur correspondant à la ligne Police (sous le bouton couleur de la ligne Elément et à condition que l'élément sélectionné soit encore Fenêtre). Testez par la commande Appliquer, puis cliquez sur OK pour valider.

  Vous pouvez ensuite choisir de la même façon la couleur des autres éléments qui composent les différents éléments des fenêtres. Cependant l'intérêt étant moindre d'un point de vue énergétique, je vous laisse vous débrouiller. Désolé !

Choisir un économiseur d'écran économe

L'Ecran de veille appelé également économiseur d'écran n'a pas pour fonction de procurer des économies d'énergie mais de ménager les luminophores (micro-points colorés à la surface de l'écran). Cependant, comme on vient de le voir ci-dessus, il est tout à fait possible de concilier la fonction d'économie [d'usure de l'] d'écran avec celle d'économie d'énergie. Pour cela, optez de préférence pour l'écran de veille totalement noir appelé Blank Screen. Ainsi, en plus de ménager au maximum l'écran, vous optimiserez la réduction d'énergie (-20 % au moins par rapport à un économiseur blanc !). Celui-ci n'est hélas pas proposé en standard et il faut se le procurer (me le demander). 

Pour sélectionner l'économiseur d'écran (Windows 95/98/ME/2000/NT)
   Sélectionnez successivement Démarrer, Paramètres, Panneau de Configuration, Affichage (ou clic droit sur le fond d'écran puis Propriétés).Puis l'onglet Ecran de veille. Dans le champ Ecran de veille sélectionnez Blank screen si vous l'avez récupéré sinon sélectionnez Texte 3D. Puis grâce à Paramètres paramétrez le texte en validant le bouton Texte du champ Affichage : optez pour la plus petite taille de police de caractère, une couleur sombre et un message court. Le mieux est encore l'heure (bouton Heure du champ Affichage) car au moins le message aura une utilité. Choisissez une Attente de 3-5 minutes car, à moins d'admirer béatement une photo, il est rare que l'on active ni le clavier, ni la souris durant ce délai. 

Nota bene : La plupart des écrans de veille proposés en standard par Microsoft sont relativement efficaces sauf Channel Screen Saver et Travel qu'il faut absolument proscrire.

Désactiver le moniteur

   Depuis quelques années, la plupart des matériels bureautiques sont compatibles avec la norme US Energy Star ou d'autres normes (TCO'95/99) qui permettent de réduire notablement la consommation électrique des appareils durant les instants d'inutilisation plus ou moins long, Cette réduction d'énergie peut aller jusqu'à 90-95%. Cependant, ces fonctionnalités ne sont généralement pas activées à l'installation : la première fonctionnalité est le mode "veille" (Standby), la deuxième le mode "désactivation" (Suspend).  Dans le premier mode, l'écran est de nouveau disponible en moins de 4 secondes, dans le second, en moins de 10 secondes. Et cela, juste par un mouvement de souris ou par une action au clavier.  Ces deux modes ne sont pas supportés par tous les systèmes d'exploitation. Ci-dessous, le mode d'emploi pour Windows 95/98/ME/2000.

Pour activer le mode veille (Windows 95 uniquement)
   Sélectionnez successivement Démarrer, Paramètres, Panneau de Configuration, Affichage (ou clic droit sur le fond d'écran puis Propriétés). Cochez l'option Mise en veille du moniteur puis réglez le délai souhaité. Une minute de plus que le délai de l'économiseur d'écran permet de rentrer rapidement dans ce mode économique tout en permettant d'éviter d'y entrer par un mouvement de souris dès que l'économiseur d'écran vous alerte en s'activant (à condition de ne pas vous êtes endormi !). Avant de valider par OK, passez au point suivant.

Pour activer le mode suspension (Windows 95/98/ME/2000)
   Si vous venez d'effectuer le point précédent passez de suite à la ligne suivante sinon : sélectionnez successivement Démarrer, Paramètres, Panneau de Configuration, Affichage (ou clic droit sur le fond d'écran puis Propriétés). 

   Cochez l'option Désactivation du moniteur puis réglez le délai souhaité : 10-20 mn ou en tout cas supérieurs au délai de l'économiseur d'écran et du mode veille du moniteur. Validez par OK.

Nota bene : Windows NT jusqu'à la version 4.0 ne permet aucun des deux modes précédents. Merci Bill Gates !
Pour Macintosh, Unix, joker ! Pour Linux, un peu de patience, on se renseigne.

Débranchez !
" La seule énergie qui ne pollue pas est celle que l'on ne consomme pas. Elle se mesure en négaWatts ", Dicton écolo.

   Bien sûr, la méthode la plus radicale pour économiser l'énergie reste l'arrêt total de la machine par l'interrupteur. En effet, quoiqu'un économiseur d'écran judicieusement choisi associé à une veille et une désactivation du moniteur contribuent notablement à réduire l'énergie, on reste loin des 100% d'économie lors des périodes d'inutilisation prévisibles. Démonstration chiffrée : Supposons que vous savez devoir vous absenter pour une durée d'une demi-heure. Si l'écran de veille est programmé après  5 minutes d'inactivité,  la mise en veille du moniteur aprés 10 minutes et sa désactivation après 20 mn, l'économie réalisée ne sera que de 65% (aucune économie les 5 premières minutes, 20% les 5 minutes suivantes, 90% les 10 suivantes et enfin 95% les 10 dernières). Si vous aviez éteint au moins le moniteur en partant, vous auriez économisé sur cette période 100% de l'énergie du moniteur, soit 35% d'économies supplémentaires. Si elle est disponible sur votre système, la commande Interrompre (cf. ci-dessus) vous aurait permis d'économiser encore plus en réduisant en  plus la consommation de l'Unité Centrale - veille des processeur et disque dur - sous réserve de l'activation de ces modes (cf. ici).
   Donc malgré un temps de reprise de votre moniteur affreusement pénalisant (10 s max) et d'un épuisant mouvement de souris lors de votre retour à votre poste, n'hésitez pas à éteindre votre moniteur lors de toute inutilisation prolongée prévisible. Faites de même si possible avec tous les appareils (imprimante, copieurs, scanner, lumière, cafetière, ventilateur, radio, ...).
   Et bien sûr pour les longues périodes d'inutilisation (déplacement, mission, nuit, week-end, congé, etc, ...), déconnectez tout grâce aux interrupteurs. Si vous le pouvez, branchez tout ces appareils sur une multiprise dotée d'un interrupteur. Il n'y a aucune justification valable de laisser allumé un appareil que l'on sait non utilisé durant une heure ou plus. Seule une remise dans la configuration initiale délicate ou longue, peut être un argument recevable (exemple : multiples applications ouvertes sous Windows).

Et si vous avez parcouru cette page sans en avoir trouvé la lecture pénible, c'est que, soit le texte était passionnant, ce dont je doute, soit la couleur pourtant peu habituelle du fond ne vous a pas perturbé spécialement. Alors, dés maintenant optez pour celle-ci ou selon vos goûts pour des couleurs voisines de l'une des 8 présentées dans le tableau du début de page.
.
.
.
.